André TRABET

Ecrivain - Conférencier - Verbicruciste

Get Adobe Flash player

Vienne Sainte et Maudite

Que savent les Viennois de l’histoire de leur ville ? Sans fâcher personne, on serait tenté de dire : pas grand chose. Et pourtant les initiatives sont nombreuses (musées, bibliothèque, établissements scolaires, etc.) qui se proposent de mieux faire connaître Vienne à ses habitants. Les ouvrages de référence sur Vienne ne manquent pas non plus, mais si le sérieux de leurs auteurs et de leurs sources est indiscutable, ils sont parfois épuisés ou difficilement consultables. Ce qu’il est convenu d’appeler le “grand public” ne sait pas toujours comment satisfaire sa curiosité, car les ouvrages plus accessibles sont rares. Celui-ci s’efforce de combler cette lacune. Il faut donc le saluer, et lui souhaiter un succès mérité qui trouvera avec l’image cinématographique son prolongement naturel.

Pierre Domeyne

professeur de français, latin et grec

biographe de Michel Servet

Confier la narration de l'histoire à ceux qui en furent, des siècles durant, les témoins ou les acteurs, est une aventure que n'a pas hésité à tenter, avec bonheur, André Trabet sur sa ville natale de Vienne en Dauphiné. Une ville qui peu s'enorgueillir d'un des plus brillants passé de l'histoire d France, depuis les Allobroges dont la révolte aboutira à la fondation de Lugdunum, la future grande rivale. Jusqu'aux guerres de religion dont elle garde encore le stigmates.

Vienne Sainte et Maudite

Son Principal témoin : Le Rhône

Ses interlocuteurs : Les Allobroges, les Romains (dont l'Empereur Valentin II qui s'y fait assassiner).

Le Pape Clément V, le Roi Philippe le Bel, Nogaret, le théologien espagnol Raymond Lulle, tous présent en 1311/1312 lors du Concile qui abolit l'Ordre des Chevaliers du Temple.

Michel Servet, viennois d'adoption, condamné au bûcher par Calvin. Ses dialogues reflètent, sinon la réalité historique, l'ambiance de ces événements dont la trace indélébile est encore accessible aux nombreux visiteurs qui parcourent les sites où ils se sont déroulés et que le temps a bien voulu épargner.

La légende, campagne indissociable de l'Histoire, trouve harmonieusement sa place dans cet ouvrage qui a su, bien avant sa parution, séduire la Compagnie Lyonnaise de Cinéma et FR3 Rhône-Alpes Auvergne, qui en on coproduit un documentaire/fiction réalisé par le talentueux Georges Combes.

Les Photographies qui illustrent ces pages ont été prises pendant le tournage du documentaire, elles permettent de visualiser les lieux, les hommes et les agrémentent, s'il en était besoin, la perspicacité des dialogues.