André TRABET

Ecrivain - Conférencier - Verbicruciste

Get Adobe Flash player

Les Livres

TROIS ENFANTS DANS LA TERREUR

Sabino a quatre ans quand en 1934, dans ses Asturies natales, éclatent les premiers affrontements, prémisses à ce que nous appelons aujourd’hui la guerre d’Espagne.

Son frère Jésus a deux ans et son second frère, José, va venir au monde.

Comme sur des milliers d’autres, le sort va s’acharner sur ces trois enfants.

Très vite orphelins d’un père tué par les franquistes, une mère malade et hospitalisée, c’est le tout jeune Sabino qui, en 1939, va accompagner ses deux frères à l’exil en Belgique.

Ils avaient échappé à la terror rojo, terreur rouge des forces républicaines, fuyaient la terror blanco, terreur blanche des armées franquistes, pour aller bientôt rencontrer la terreur noire de l’armée allemande.

Considérés comme des fils de communistes ou d’anarchistes, ils ne sont bienvenus ni en Espagne, ni en France, ni en Belgique par les fascistes au service de la Wehrmacht.

 Leur périple est précédé et suivi d’un large résumé des événements qui ont marqué cette guerre, prélude et champ d’entrainement, à la seconde guerre mondiale.

Un récit émouvant dans une belle page d’histoire.

 

 

Rencontres au Paradis

De l’humour, toujours de l’humour, sur un sujet et en des lieux qui, a priori, ne s’y prêtent guère. Réunir, au Paradis, ces hommes ces femmes, ces personnages des sciences, du sport, des arts, de la littérature ou de la mythologie dont la célébrité est telle que leur nom propre est devenu un nom commun : les Éponymes !
Nous connaissons tous poubelle, sandwich, barnum, silhouette, mégère, apollon, etc… mais l’auteur nous en propose plusieurs centaines qui viendront enrichir les vocabulaires et distraire jeunes et moins  jeunes, quel que soit leur niveau de connaissance.
Un livre à garder à la disposition de tous ceux qui veulent s’instruire en se distrayant, ou se distraire en s’instruisant, question de choix.

 

 

Papy, raconte-moi

Le succès rencontré par l'ouvrage "La Saint Cayon" appelait à compléter le tableau de cette france des années difficiles de l'après-guerre. L'auteur avec son parler local, et l'illustrateur, avec son inimitable talent, dépeignent les scènes typiques des ces temps : ...

Le Clochard et le Franc-Maçon

Pénétrer  les arcanes de la franc-maçonnerie au moyen d’un roman où se rencontrent la Tradition, la religion, le crime, l’amour, l’humour et l’ironie, telle est la prouesse réalisée par l’auteur.

Pour son dixième ouvrage, cette fois encore, il  privilégie les dialogues qui permettent au lecteur d’assister aux débats d’idées sur des sujets rarement débattus hors de loges.

Pour autant ce livre n’en reste pas moins un roman d’une lecture facile et d’un enrichissement certain.
 

La Saint-Cayon

 Le Saint Cayon
 Cet ouvrage nous ramène dans ces années difficiles de l’après-guerre où, tuer le cochon, constituait, pour ceux qui en avaient les moyens,
un véritable jour de fête.
Pour avoir bien souvent accompagné son père qui était le charcutier de service, l’auteur en a retenu le rituel et a voulu l’exprimer en utilisant
le ‘‘parler viennois’’. Ce n’était pas un patois, plutôt une succession d’expressions, pour la plupart toujours utilisées mais, pour certaines,
à découvrir ou à redécouvrir.
L’autre originalité de l’ouvrage : son illustration par Jean-Claude Jaillet. Ses dessins expriment le déroulement de ces journées dites de ‘‘La Saint Cayon’’.
Les deux compères vont au-delà en illustrant également quelques scènes typiques de l’époque : la partie de boules, l’apéro au bistrot du coin, la sortie de la messe…
Plus qu’un livre, la Saint-Cayon constitue un document, une page d’histoire, à transmettre de générations en générations.